Lancement de la Saison Cyclonique 2024 : Prévisions et Appel à l’Action

Port-au-Prince : 1er Juin 2024 : La région caribéenne et atlantique Nord lance officiellement la saison cyclonique qui s’annonce particulièrement active et potentiellement dévastatrice. Avec l’arrivée imminente de phénomènes météorologiques intenses, tels que les ouragans et les tempêtes tropicales, il est impératif pour les habitants de la région de se mobiliser et de se préparer adéquatement.

L’un des plus célèbres climatologues du monde, Michael Mann en charge de l’étude des ouragans pour l’université de Pennsylvanie, a annoncé la possibilité de connaître jusqu’à 39 phénomènes cycloniques entre juin et novembre 2024 : c’est plus que le double d’une année classique qui varie entre 14 à 15 phénomènes.

La liste des noms prévus pour cette saison cyclonique sont les suivants : Alberto – Beryl – Chris – Debby – Ernesto – Francine – Gordon – Helene – Isaac – Joyce – Kirk – Leslie – Milton – Nadine – Oscar – Patty – Rafael – Sara – Tony – Valerie – William.

Le thème retenu pour cette saison cyclonique par les acteurs du Système national de gestion des risques de désastre (SNGRD) est le suivant : « An nou chak jwe wòl nou, pou kominote nou ka pare ».

Cependant, parmi les pays vulnérables de la région, Haïti se trouve particulièrement exposée aux ravages des tempêtes tropicales et des ouragans. Non seulement le pays est confronté aux défis naturels inhérents à sa situation géographique, mais il doit également faire face à des défis socio-économiques et politique ainsi que sécuritaires. L’instabilité politique et l’insécurité qui sévissent actuellement ne font qu’aggraver la vulnérabilité d’Haïti face aux risques auxquels le pays est exposé.

C’est pourquoi, en ce début de saison cyclonique 2024, un appel urgent à l’action est lancé à l’échelle nationale et internationale pour soutenir et renforcer la préparation et la résilience des communautés haïtiennes. Il est essentiel que des mesures préventives soient prises dès maintenant pour minimiser les pertes humaines et matérielles en cas de catastrophe. Les autorités locales, les organisations de la société civile, les organisations humanitaires et la communauté internationale doivent unir leurs efforts pour mettre en place des plans d’urgence efficaces, renforcer les infrastructures essentielles et fournir une assistance rapide aux populations touchées.

Ensemble, nous pouvons faire la différence et protéger les vies et les moyens de subsistance des habitants des communautés haïtiennes. En restant vigilants, solidaires et résolus, nous pouvons affronter avec succès les défis posés par la saison cyclonique 2024 et assurer un avenir plus sûr et plus résilient pour tous.

A propos de l’AGERCA

L’Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA) a été créée en 2007 suite à un concours de la PADF (Pan American Development Foundation) dans le but d’encourager le secteur privé des affaires et la société civile à appuyer le Système National de Gestion de Risques de Désastre (SNGRD). L’AGERCA est le point focal du secteur privé des affaires et de la société civile au sein du SNGRD coordonné par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC).

Tout savoir sur l’AGERCA ici

13 Octobre – Journée Internationale de la Réduction des Risques de Désastre

13 Octobre 2023 – Message de la Direction Générale de la Protection Civile à l’occasion de la Journée Internationale de la Réduction des Risques de Désastre.

———-

En ce vendredi 13 octobre 2023, la direction générale de la Protection civile d’Haïti se joint à la communauté internationale pour marquer la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes, placée sous le thème “ combattre les inégalités pour un avenir résilient ”.

Cette journée revêt une importance capitale pour notre nation en raison de notre vulnérabilité aux aléas naturels et aux crises créées par l’homme, notamment la gestion des déplacés internes. Elle témoigne de notre détermination à travailler pour un avenir plus sûr et résilient pour tous.

Au fil des années, Haïti a été le témoin de nombreuses tragédies causées par des catastrophes d’origine naturelle, entraînant d’énormes souffrances et des pertes considérables. Des communautés entières ont été dévastées, des vies ont été brisées, et notre progrès entravé. La fragilité de notre environnement physique, combinée à des inégalités socioéconomiques profondes, expose davantage notre nation aux risques et aux retombées des catastrophes. C’est pourquoi il est impératif que nous unissions nos efforts pour réduire ces risques et promouvoir l’égalité d’accès aux ressources nécessaires pour les affronter.

Nous aspirons à un avenir où chaque Haïtienne et chaque Haïtien, indépendamment de sa situation, puisse évoluer dans un environnement sûr et résilient. Le thème de cette année, “Combattre les inégalités pour un avenir résilient,” prend une importance particulière, rappelant que la réduction des risques de catastrophes est un effort collectif visant à éliminer les inégalités et à garantir que personne ne soit laissé pour compte. Au cours de la dernière décennie, la Protection civile haïtienne s’est constamment engagée dans cette démarche, en accordant une attention particulière aux questions liées au genre, à l’accessibilité, au handicap et à l’enfance, notamment au sein du Plan national de gestion des risques de désastre 2019-2030. De plus, nous avons mis en place des points focaux départementaux en matière de protection pour renforcer notre action à l’échelle nationale.

La direction générale de la Protection civile s’engage à poursuivre ses efforts visant à renforcer la résilience de notre pays. Cela comprend la mise en place de politiques de gestion des risques, l’amélioration de notre infrastructure de secours, la sensibilisation du public et la formation continue de nos équipes. Nous collaborons étroitement avec nos partenaires nationaux et internationaux pour assurer une réponse rapide et efficace en cas de catastrophe.

La Protection civile encourage chaque Haïtienne et chaque Haïtien à prendre des mesures pour se préparer aux catastrophes, à connaître les risques spécifiques de leur région et à s’engager dans la construction d’une société plus résiliente. Ensemble, nous pouvons surmonter les défis qui se dressent devant nous.

En cette Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes, rappelons-nous que la réduction des risques liés aux aléas naturels est un investissement dans notre avenir et dans celui des générations futures. Engageons-nous à combattre les inégalités pour un avenir résilient et à bâtir une Haïti plus forte et plus sûre pour tous.

Plis nou egalego, plis n ap djanm devan malè pandye

Pwoteksyon Sivil se nou tout !

Visitez leur site internet ici 

Hait- – 15 décès et 8 disparus, bilan partiel de l’intempérie du 3 au 4 Juin

Port-au-Prince, le 4 juin 2023 – La direction générale de la Protection Civile tient à présenter le bilan provisoire des activités pluvieuses survenues dans le pays durant les 3 au 4 juin 2023. Ces deux journées ont été marquées par des conditions météorologiques humides et instables qui ont engendré d’importantes précipitations dans plusieurs régions d’Haïti. 

En effet, dans la matinée du 3 juin, des pluies abondantes se sont abattues sur le pays en provoquant des crues de plusieurs rivières. Les quantités de pluie enregistrées ont provoqué des inondations et des mouvements de terrain dans certaines zones. Les autorités locales ont dû mettre en place des mesures d’urgence pour assurer la sécurité des populations affectées.

Le bilan provisoire actualisé fait état de 15 décès8 disparus et 475 familles sinistrées219 maisons inondées et environ 13 390 personnes sont déplacées dans les départements de l’Ouest, des Nippes, du Sud-Est, du Nord-Ouest et du Centre.

Dans le seul département de l’Ouest, 5 510 ménages sont affectés et plus de 2 539 ménages sont déplacés. Dans le département du Centre, le secteur agricole est très impacté.

Pour l’heure, l’Unité météorologique d’Haïti surveille de près l’évolution des conditions météorologiques et prend des dispositions pour informer régulièrement la population. Elle encourage également les citoyens à se tenir informés des bulletins météorologiques et des consignes de sécurité diffusés par les autorités compétentes.

Les équipes d’intervention d’urgence restent mobilisées pour apporter leur soutien aux communautés touchées et pour poursuivre l’évaluation des dommages causés par ces pluies torrentielles. Sous le leadership de la Protection civile, les différents partenaires du Système National de Gestion des Risques et Désastre se mobilisent au Centre d’Opération d’Urgence National (COUN) afin de coordonner des réponses urgentes en matière d’abris, de produits alimentaires et hygiéniques et d’eau potable au bénéfice des personnes touchées.

La DGPC tient à rappeler à la population sur l’importance de rester vigilante face aux aléas hydrométéorologiques qui pourraient se manifester à tout moment. Il est primordial de suivre les recommandations des autorités locales en matière de prévention des risques d’inondation et d’évacuation. Elle profite également pour rappeler aux personnes exposées de ne pas traverser les cours d’eau en crue et les eaux sauvages sous aucun prétexte.

Crédit : Article de la Protection Civile 

Communiqué de presse – Lancement officiel de la saison cyclonique 2023

Ce 1er juin marque officiellement le début de la saison cyclonique 2023 dans l’océan Atlantique, le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes. Cette saison prendra fin le 30 novembre. Cette année, le thème retenu par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) est : 𝑵𝒂𝒏 𝒕𝒂𝒏 𝒔𝒊𝒌𝒍𝒐̀𝒏, 𝒏𝒐𝒖 𝒑𝒊 𝒅𝒋𝒂𝒏𝒎 𝒂𝒏𝒔𝒂𝒏𝒎, 𝒂𝒏 𝒏 𝒑𝒂𝒓𝒆 𝒏𝒐𝒖 !”.

Selon la “National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA)”, les experts météorologiques prévoient une saison des ouragans proche de la normale avec un total de 12 à 17 tempêtes nommées. Parmi celles-ci, 5 à 9 pourraient devenir des ouragans, dont 1 à 4 ouragans majeurs de catégorie 3, 4 ou 5. Compte tenu du niveau de vulnérabilité d’Haïti, nous espérons ne pas être touchés par l’un de ces phénomènes.

Par rapport aux prévisions pour la saison cyclonique de l’an dernier qui se situaient entre 17 et 21 phénomènes nommés, il y a eu une légère baisse. De plus, la saison cyclonique de l’année dernière était considérée comme supérieure à la normale, alors que celle de cette année est proche de la normale.

En termes de résultats pour la saison cyclonique 2022, Haïti a été épargnée par les phénomènes météorologiques prévus mais les fortes pluies ont causé environ 3 morts et des dégâts plus ou moins considérables. Pour voir le rapport complet : cliquez ici

Les noms des ouragans de la saison cyclonique 2023 dans l’Atlantique sont les suivants : Arlène – Bret – Cindy – Don – Emily – Franklin – Gert – Harold – Idalia – Jose – Katia – Lee – Margot – Nigel – Ophélia – Philippe – Rina – Sean – Tammy -Vince – Whitney.

Durant cette période, l’AGERCA renouvelle son engagement à poursuivre la sensibilisation du public face aux risques météorologiques afin de contribuer à la réduction des dommages causés par les ouragans.

L’AGERCA invite toutes les couches de la population haïtienne à participer à cette sensibilisation notamment en partageant les consignes de sécurité à suivre avant, pendant et après un ouragan ou une forte pluie.

Pour voir les consignes, cliquez ici

A propos de l’AGERCA

L’Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA) a été créée en 2007 à la suite d’un concours de la PADF (Pan American Development Foundation) dans le but d’encourager le secteur privé des affaires et la société civile à appuyer le Système National de Gestion de Risques de Désastre (SNGRD). L’AGERCA est le point focal du secteur privé des affaires et de la société civile au sein du SNGRD coordonné par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC). Au niveau international, l’AGERCA est aussi le point focal de ARISE et du Connecting Business Initiative (CBI) – deux plateformes représentant le secteur privé dans le domaine de la GRD à travers le monde.

Tout savoir sur l’AGERCA ici

Fin de la saison cyclonique 2022 dans la région – Quel bilan pour Haïti ?

La saison cyclonique 2022 pour les Caraïbes, l’Atlantique et le Golfe du Mexique, qui a débuté le 1er juin, a officiellement pris fin le 30 novembre dernier. Elle a été officiellement clôturée en Haïti par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) qui coordonne le Système National de Gestion des Risques de Désastre (SNGRD).

Généralement, l’impact des saisons cycloniques engendrent des sinistrés à la suite des pertes en vie humaine et en biens matériels vu la vulnérabilité des communautés face aux aléas liés aux changements climatiques. Si on prend comme exemple le rapport de l’Ouragan Mathew qui a ravagé le grand Sud du pays en 2016 laissant plus de 2.2 Millions de personnes affectées et plus de 500 pertes en vies humaines.

Selon la DGPC, Haïti a été épargnée par les phénomènes météorologiques prévus pour la saison cyclonique 2022. Les experts du Centre National des Ouragans aux USA avaient prévu 14 à 21 phénomènes cycloniques parmi lesquels 6 à 10 ouragans dont 3 à 6 de portée majeure, une prévision qui était assez menaçante pour la région. En réalité, la saison cyclonique 2022 a eu un bilan minimal avec 14 phénomènes cycloniques, parmi eux, 6 se sont transformés en ouragans dont 2 majeurs.

Durant cette période, Haïti a été frôlée par l’Ouragan Fiona de catégorie 1. Au cours de sa trajectoire, ce phénomène a touché la République Dominicaine et en arrivant sur Haïti, s’est dirigé plutôt vers les petites Antilles.

Le mois d’Août dernier, de fortes pluies se sont abattues sur plusieurs départements du pays causant ainsi des dégâts considérables. A cet effet, la Direction Générale de la Protection Civile a émis le bilan suivant :

  • Dans la commune d’Arcahaie 14 maisons ont été détruites, 65 endommagées, 80 jardins dévastés avec plus de 48 têtes de bétail disparues ;
  • Dans la ville de Saint-Marc, plusieurs maisons ont été inondées et au moins 2 ponts lourdement affectés rendant la circulation très difficile ;
  • Dans la commune de Croix-des-Bouquets, les agents de la protection civile ont enregistré 3 décès, 350 maisons inondées et 35 autres détruites ;
  • Dans la commune de Cabaret, la protection civile a enregistré 25 maisons inondées et 3 autres détruites.

Selon le rapport de la saison, Haïti n’a pas eu un bilan avec zéro mort bien que le pays n’ait été affecté directement par un ouragan majeur. Cela prouve notre vulnérabilité par rapport aux phénomènes météorologiques.

Toutefois, un appel à la vigilance est requis puisque malgré la clôture de la saison cyclonique un faible risque reste et demeure car le pays peut être affecté par un phénomène météorologique en dehors de la période officielle. En ce sens, l’Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA) lance un appel à la vigilance afin d’inviter toute la population à rester informée des conditions météorologiques du pays pour éviter de continuer à compter des victimes.

Bulletin spécial pour lever la vigilance jaune émise sur le pays (Ouragan Fiona)

Description :

  • L’OURAGAN majeur FIONA
  • Localisation : Latitude 22.0N/Longitude 71.4W
  • Soit à environ 65 km au NNW des îles Turks et Caïques ;
  • Vent max : 185 Km/h ;
  • Déplacement : Nord- Nord-Ouest à 15 km/h ;
  • Pression Minimale : 961 Hpa.

Observations sur Haïti
Temps nuageux et parfois pluvieux, notamment sur le Nord-ouest, le Nord, le Nord-est, le Centre, l’Artibonite, le Sud-est et de l’Ouest.

Prévision sur Haïti par rapport à FIONA
A 11h AM, le centre de l’ouragan « FIONA » se trouve à environ 65 km NNO des îles Turks and caicos soit à plus de 240 KM au Nord du Cap-Haïtien. Selon les prévisions de trajectoires la puissante perturbation devrait continuer sa route au niveau l’Atlantique Nord . Même si indirectememt quelques cellules convectives en provenance de sa queue pourraient toujours occasionner des averses moderées parfois fortes à la mi journée et en soirée d’aujourd’hui ,notamment sur les régions Nord, Sud, sud’ est, l’Ouest et la Grand’Anses du pays, FIONA ne représente aucune menace directe pour la République d’Haiti.

En conséquence, le Centre de Prévision Météorologique (CPM) de l’UHM du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) de concert avec la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) et le SPGRD du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres annonce la levée du niveau de vigilance jaune émis sur le pays et du même coup la suspension des bulletins de vigilance.

Les interdictions émises pour les opérations de cabotage sur les régions côtières Nord-ouest, Nord et Nord-est sont aussi levées, mais les voiliers œuvrant au niveau de ces régions côtières doivent rester dans les périmètres côtiers sans s’aventurer au large.

Toutefois, il est demandé à la population des zones à risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain de rester vigilante et de respecter les consignes de sécurité habituelles.

Cliquez ici pour savoir les consignes de sécurité.

Bulletin spécial de Cyclone tropical #5 (Vigilance Jaune)

Description :

  • Tempête tropicale FIONA
  • Localisation : Latitude 17.2N/Longitude 66.1W
  • Soit à environ 105 km SSE de Porto Rico ;
  • Vent max : 110 Km/h ;
  • Déplacement : Ouest – Nord- Ouest à 13 km/h ;
  • Pression Minimale : 991 Hpa ;

Observations sur Haïti
Temps partiellement nuageux par endroits sur plusieurs départements d’Haïti et clément ailleurs.

Prévision sur Haïti par rapport au passage de la Tempête tropicale FIONA
A 8h AM, le centre de la Tempête Tropicale « FIONA » est localisé à 105km au Sud- Sud’Est de Porto-Rico . Selon les prévisions de trajectoires et d’intensités , la tempete FIONA risque de se transformer en OURAGAN de Catégorie 1 et son centre est toujours prévu de traverser le Porto-rico aujourd’hui pour ensuite côtoyer les côtes Est , Nord et Nord’Est de la République Dominicaine ce soir et demain.Un avertissement et une veille d’Ouragan sont dejà en vigueur pour ces deux pays.

Trajectoire du passage de la tempête tropicale FIONA

Selon les dernieres observations , avec un renforcement du vent à 105km/h et une pression centrale qui se creuse davantage à 991hpa, le système possède donc tous les ingredients necessaires pour évoluer en ouragan en s’approchant de porto-rico et de la République Dominicaine durant les prochaines heures .

Au cours de son approchement prévu sur les côtes l’Est, Nord et Nord’Est de la République Dominicaine, les cellules convectives en provenance des bandes périphériques de cette perturbation risquent de générer des rafales de vents soutenues, spontanées, de fortes averses orageuses allant de 70 à 100 millimètres de pluies sur Haiti, notamment dans les regions du Nord et des conditions de grosses mers seront également possibles sur les côtes du Nord.

A noter que le centre de la tempête ou le future OURAGAN FIONA ne va pas traverser la République d’Haiti selon cette nouvelle trajectoire Ouest – Nord- Ouest empruntée . Le pays n’aura donc pas gand-chose à craindre quant aux effets directs de cette perturbation cyclonique.

En conséquence, l’UHM du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural(MARNDR) de concert avec la Direction Générale de la Protection Civile et le SPGRD du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres maintient ce Dimanche 18 Septembre 2022 à 8h00 AM le niveau de Vigilance Jaune (i.e. risque d’impact d’intensité Faible à modérée) face aux ménaces de fortes pluies, de forts vents et de grosses mers durant le passage de ce système de lundi à mardi dans la région.

Le SPGRD de concert avec l’UHM, la DGPC et le SEMANAH demande également à la population Haïtienne de faire preuve de prudence et de rester à l’écoute des bulletins météorologiques de l’UHM et des conseils des autorités de leurs zones respectives pour savoir les comportements à adopter à l’occasion du passage de cet évènement cyclonique.

Cliquez ici pour savoir les consignes de sécurité

Bulletin spécial de Cyclone tropical #4 (Vigilance Jaune)

Description :

  • Tempête tropicale FIONA
  • Localisation : Latitude 16.7N/Longitude 64.6W
  • Soit à environ 255 km au Sud-est de Porto Rico ;
  • Vent max : 95 Km/h
  • Déplacement : Ouest – Nord- Ouest à 15 km/h
  • Pression Minimale : 1002 Hpa

Observations sur Haïti
Temps nuageux par endroits sur plusieurs départements du pays en ce moment. Les alizés sont modérés sur le pays.

Prévision sur Haïti par rapport au passage de la Tempête tropicale FIONA
A 5h PM, le centre de la Tempête Tropicale « FIONA » est localisé à 255km au Sud’Est de Porto-Rico . Selon les prévisions de trajectoires, son centre est prévu de traverser le Porto-rico durant les procians jours et de côtoyer les parties Sud ou Est de la République Dominicaine. Un avis d’Ouragan est dejà en vigueur pour ces deux pays.

Selon les dernieres observations et mesures les vents maximum sont de 95 km/h avec un renforcement du vent et les analyses montrent que le système pourrait évoluer en ouragan en s’approchant de porto-rico et de la République Dominicaine.

Au cours de son passage prévu au Sud ou à l’est de la République Dominicaine, les cellules convectives associées aux bandes périphériques de cette perturbation risquent de générer des rafales de vents soutenues, spontanées, de fortes averses orageuses allant de 70 à 100 millimètres de pluies sur Haiti et des conditions de grosses mers seront également attendues dans les régions côtières nord à l’arrivée de FIONA. A noter que le centre de la tempète risque d’écarter la République d’Haiti selon cette nouvelle trajectoire Ouest – Nord- Ouest empruntée .

Trajectoire du passage de la tempête tropicale FIONA

En conséquence, l’UHM du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural(MARNDR) de concert avec la Direction Générale de la Protection Civile et le SPGRD du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres maintient ce samedi 17 Septembre 2022 à 6h00 PM le niveau de Vigilance Jaune (i.e. risque d’impact d’intensité Faible à modérée) face aux ménaces de fortes pluies, de forts vents et de grosses mers durant le passage de ce système de lundi à mardi dans la région.

Le SPGRD de concert avec l’UHM, la DGPC et le SEMANAH demande également à la population Haïtienne de faire preuve de prudence et de rester à l’écoute des bulletins météorologiques de l’UHM et des conseils des autorités de leurs zones respectives pour savoir les comportements à adopter à l’occasion du passage de cet évènement cyclonique.

Cliquez ici pour savoir les consignes de sécurité

Bulletin spécial de Cyclone tropical #3 (Vigilance Jaune)

Description :

  • Tempête tropicale FIONA
  • Localisation : Latitude 16.1N/Longitude 63.4W
  • Soit à environ 230 km au Sud-est de Sainte-Croix ;
  • Vent max : 95 Km/h
  • Déplacement : Ouest à 20 km/h
  • Pression Minimale : 1000 Hpa

Observations sur Haïti
Temps nuageux par endroits sur plusieurs départements du pays en ce moment. Les alizés sont faibles à modérés à l’échelle du territoire national.

Prévision sur Haïti par rapport au passage de la Tempête tropicale FIONA

A 8h AM, le centre de la Tempête Tropicale « FIONA » est localisé à 205 à l’Ouest de la Guadeloupe et à 215 km au Sud-est de Sainte-Croix ce matin. Selon les prévisions de trajectoires, son centre est prévu de traverser le sud des Iles Vierges au cours des prochaines heures, puis continue son déplacement vers Porto-rico en soirée d’aujourd’hui à demain et de côtoyer les parties Sud ou Est de la République Dominicaine dimanche soir et lundi.

Selon les dernieres observations et mesures les vents maximum sont de 95 km/h avec un renforcement du vent et les analyses montrent que le système pourrait évoluer en ouragan en s’approchant de porto-rico et de la République Dominicaine.

Au cours de son passage prévu sur le Sud ou l’est de la République Dominicaine, les cellules convectives associées à la bande périphérique de cette perturbation risquent de générer des rafales de vents soutenues, spontanées, de fortes averses orageuses allant de 70 à 100 millimètres de pluies sur Haiti et des conditions de grosses mers seront également attendues dans les régions côtières nord à l’arrivée de FIONA. A noter que le centre de la tempète risque d’écarter la République d’Haiti en remontant vers le Nord-est.

En conséquence, l’UHM du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural(MARNDR) de concert avec la Direction Générale de la Protection Civile et le SPGRD du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres maintient ce samedi 17 Septembre 2022 à 8h00 AM le niveau de Vigilance Jaune (i.e. risque d’impact d’intensité Faible à modérée) face aux ménaces de fortes pluies, de forts vents et de grosses durant le passage de ce système de lundi à mardi.

Le SPGRD de concert avec l’UHM, la DGPC et le SEMANAH demande également à la population Haïtienne de faire preuve de prudence et de rester à l’écoute des bulletins météorologiques de l’UHM et des conseils des autorités de leurs zones respectives pour savoir les comportements à adopter à l’occasion du passage de cet évènement cyclonique.

Cliquez ici pour savoir les consignes de sécurité

Bulletin spécial de Cyclone tropical #2 (Vigilance Jaune)

Description :

  • Tempête tropicale FIONA
  • Localisation : Latitude 16.4N/Longitude 61.1W
  • Soit à environs 35 km Est-Nord-est de la Guadeloupe & 420 Km à l’Est-Sud-est de Sainte-Croix ;
  • Vent max : 85 Km/h
  • Déplacement : Ouest à 24 km/h
  • Pression Minimale : 1004 Hpa

Observations sur Haïti
Temps nuageux par endroits sur plusieurs départements du pays en ce moment. Les alizés sont faibles à modérés à l’échelle du territoire national.

Prévision sur Haïti par rapport au passage de la Tempête tropicale FIONA

A 5h pm, le centre de la Tempête Tropicale « FIONA » est localisé à 35 km à l’Est-Nord-est de la Guadeloupe et à 420 km à l’Est-Sud-est de Sainte-Croix cet apres-midi. Selon les prévisions de trajectoires, son centre est prévu de traverser les Iles sous le vent au cours des prochaines heures, puis continue son passage au sud des Iles Vierges et de Porto-rico de samedi à dimanche. En outre, ce système devrait traverser la République Dominicaine dimanche soir

Pendant son passage prévu sur la partie orientale de l’Ile d’Haiti, les cellules convectives associées à cette perturbation risquent de provoquer des rafales de vents soutenues, spontanées, de fortes averses orageuses et des conditions de grosses mers seront également attendues dans les régions côtières nord du pays pendant le passage de FIONA. A noter que le centre de la tempète peut risque d’écarter la République d’Haiti en remontant vers le Nord-est.

En conséquence, l’UHM du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) de concert avec la Direction Générale de la Protection Civile et le SPGRD du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres maintient ce vendredi 16 Septembre 2022 à 6h00 PM le niveau de Vigilance Jaune (i.e. risque d’impact d’intensité Faible à modérée) face aux ménaces de fortes pluies et de forts vents durant le passage de ce système au nord de l’Ile dès dimancehe soir à lundi.

Le SPGRD de concert avec l’UHM, la DGPC et le SEMANAH demande également à la population Haïtienne de faire preuve de prudence et de rester à l’écoute des bulletins météorologiques de l’UHM et des conseils des autorités de leurs zones respectives pour savoir les comportements à adopter à l’occasion du passage de cet évènement cyclonique.

Cliquez ici pour savoir les consignes de sécurité