1e Décembre : Journée mondiale de lutte contre le SIDA, ce que vous devez savoir sur cette maladie

« Solidarité mondiale et responsabilité partagée », C’est le thème de l’édition 2020 de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Lancée en 1988 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la journée mondiale de lutte contre le SIDA a été la première journée internationale dédiée à la santé au niveau mondial. En outre, elle devient, d’une part, une journée de manifestation de support aux personnes vivant avec le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) et d’autre part, une journée de commémoration aux personnes victimes de cette maladie. Selon les Nations Unies, le VIH est considère comme un problème majeur de santé publique dans le monde car il a causé la mort à environ 33 millions de personnes jusqu’à présent.

D’après les dernières estimations, environ 38 millions de personnes sont infectées par ce virus à la fin de 2019. Au cours de cette même période, environ 25,4 millions de personnes avaient accès à un traitement antirétroviral grâce aux efforts déployés dans le secteur.

En Haïti, nous avons la AHF (AIDS Healthcare Foundation), organisation internationale membre de l’AGERCA, qui travaille d’arrache-pied pour sensibiliser et éduquer la population contre le VIH. En plus, cette organisation assiste aussi les personnes infectées par le virus afin de les aider à mieux vivre et en toute sérénité en leur offrant le traitement gratuit. Selon le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), le nombre de personne vivant avec le VIH  en Haïti est estimé à environ 160,000.

Facteurs de risque

Selon les Nations Unies, les facteurs ci-dessous peuvent vous exposer à un niveau élevé pour contracter le VIH :

  • la pénétration anale ou vaginale non protégée ;
  • la présence d’une autre infection sexuellement transmissible (IST) – syphilis, herpès, chlamydiose, gonorrhée ou vaginose bactérienne par exemple ;
  • le partage d’aiguilles, de seringues, d’autres matériels d’injection ou de solutions contaminées lors de l’injection de drogues ;
  • les injections, les transfusions sanguines à risque, les greffes de tissus, les actes médicaux qui amènent à couper ou percer la peau dans des conditions non stériles ; et
  • les piqûres d’aiguille accidentelles, notamment chez les agents de santé.

Prévention contre le VIH

Quelques conseils préventifs contre le VIH :

  • utilisation du préservatif masculin ou féminin ;
  • dépistage et conseil pour le VIH et les IST ;
  • circoncision médicale volontaire de l’homme ;
  • Entre autres.

Comme dit le thème de cette journée symbolique : « solidarité mondiale et responsabilité partagée ». La responsabilité de la protection de votre santé contre cette pandémie est entre vos mains. Restons ferme et solidaire pour éradiquer le VIH.

1e Juin – 30 Novembre 2020 : Fin de la saison cyclonique dans la région caribéenne et le Nord de l’atlantique

Officiellement, la saison cyclonique 2020 est terminée ce lundi 30 novembre 2020, dans la région caribéenne et le nord de l’atlantique. Cette année, cette période a été très active avec 31 phénomènes nommés tandis que les experts du centre des ouragans des Etats-Unis ont prévu environ 21 phénomènes pour cette saison cyclonique. C’est pour la seconde fois de l’histoire après la saison cyclonique de 2005 que la liste des noms prévus a été épuisée. Donc, ils sont obligés d’appliquer le protocole établi en utilisant les alphabets grecs pour nommer les autres phénomènes cycloniques au cours de cette période.

En ce qui concerne Haïti pour cette saison cyclonique, elle a été touchée par le passage de la tempête tropicale Laura qui a fait environ 31 morts, 8 disparus, 8 blessés et autres dégâts matériels selon le bilan de la Direction Générale de la Protection Civile. Par ailleurs, le sud de l’Amérique a été durement touché par le passage de l’ouragan Eta qui a fait environ 250 morts.

La saison cyclonique est terminée, cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas y avoir de phénomène météorologique. Donc, il est extrêmement important de rester informé sur la situation météorologique pour connaitre et appliquer les mesures de précaution en cas d’alerte.

Les arbres, une arme 100% biologique pour atténuer les conséquences liées au changement climatique

Les arbres sont considérés comme l’une des armes 100% biologiques pour lutter contre les changements climatiques. Actuellement, il y a environ 3000 milliards d’arbres sur la planète mais avant sans les activités humaines, il y avait environ 6000 milliards d’arbres. Une quantité assez suffisante pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre sur la planète. Dans une étude publiée dans le magazine Science, ils ont fait le calcul : il faudrait 1200 milliards d’arbres. Soit 900 millions d’hectares de forêt, qui viendraient s’ajouter aux 2,8 milliards d’hectares actuels. Cette quantité d’arbres pourrait absorber deux tiers du dioxyde de carbone (CO2) produit par l’homme depuis l’ère industrielle.

Le principal accusé dans tout ça est le dioxyde de carbone (CO2), il est le responsable de tous ces dérèglements au niveau du climat. Il y a d’autres gaz à effet de serre mais le CO2 est le gaz le plus en évidence. Les arbres ont un fonctionnement naturel qui consiste à absorber le CO2 que nous émettons dans la nature et libérer de l’oxygène que nous voulons pour respirer. Chaque année, la végétation terrestre absorbe 120 milliards de tonnes de CO2 atmosphérique lors de la photosynthèse.

Pour lutter contre les changements climatiques, la meilleure solution efficace et efficiente consiste à réduire et même arriver à atteindre le niveau zéro carbone au niveau de l’atmosphère. Par ailleurs, en attendant le niveau zéro carbone auprès des émetteurs de CO2 comme les grandes entreprises multinationales, les arbres peuvent atténuer les impacts de ce phénomène sur la planète.

Donc, vous avez intérêt à planter des arbres pour continuer à lutter contre les changements climatiques dont les conséquences sont transversales et mondiales.

Un Plan de Continuité des Activités (PCA), un outil essentiel pour la survie d’une entreprise en cas de crise

Lorsqu’une entreprise ne planifie pas pour une situation de crise, elle perd de l’argent, des clients, et beaucoup d’avantages qui peuvent l’aider à mieux se positionner face à ses concurrents. Parfois, les dirigeants d’entreprises ont tendance à mettre la gestion des risques sur le dos des assureurs. Il faut savoir qu’une entreprise d’assurance ne va pas couvrir tous les dégâts causés par une menace. Donc, pour réduire toutes ces incertitudes, la solution se base dans la mise en place d’un Plan de Continuité des Activités (PCA) qui est un outil essentiel pour la survie d’une entreprise en cas de crise.

Pourquoi un Plan de Continuité des Activités (PCA) ?

La norme internationale de gestion de la continuité des activités (ISO 22301), définit un Plan de Continuité des Activités (PCA) comme étant l’ensemble des procédures documentées servant de guide aux organisations pour répondre, rétablir, reprendre et retrouver un niveau de fonctionnement prédéfini à la suite d’une interruption.

Raison 1 : Une connaissance approfondie des menaces auxquelles l’entreprise est exposée

Comme dit la citation « Un problème identifié est à moitié résolu ». Donc, lorsque les responsables vont identifier toutes les menaces auxquelles l’entreprise est exposée, ils vont aussi penser aux stratégies qu’ils vont mettre en place pour atténuer ou prévenir les risques de catastrophe pour l’entreprise. L’identification des menaces est une phase préliminaire dans la mise en place d’un PCA.

Raison 2 : Des actions précises en cas de crise  

Une connaissance approfondie des menaces et des dégâts qui en découlent, suscite automatiquement la mise en place au préalable des actions précises à adopter en cas de besoin. Cette démarche va apaiser le niveau de pression et permettre au personnel de réagir avec plus de sérénité. Par contre, une entreprise qui ne se prépare pas pour une situation de crise peut se trouver dans beaucoup plus de difficultés à se rétablir après la période des urgences.

Raison 3 : Un avantage concurrentiel exceptionnel

Avoir la possibilité de rester ouvert pour offrir vos services et/ou produits à vos clients en cas de crise est un avantage concurrentiel exceptionnel. Ceci va créer une sorte de confiance entre la clientèle et votre entreprise car vous serez toujours là pour leur servir même en cas de crise. En plus de ça, ce niveau de résilience peut permettre à votre entreprise de gagner des contrats d’affaires extraordinaires.

Somme toute, l’AGERCA a pour mission de vous appuyer techniquement dans la mise en place de votre Plan de Continuité des Activités (PCA) afin de rendre vos entreprises plus résilientes face aux risques de catastrophe.

Note de presse – 13 Octobre : Journée internationale de la Réduction des Risques de Catastrophe (RRC)

Le thème retenu par la coopération internationale pour cette journée mondiale est le suivant : « La gouvernance des risques de catastrophe ». Ce thème oblige les autorités à agir en se fondant sur des bases scientifiques et en mettant en place des stratégies nationales et locales contre tous les types de menace que ce soit naturelle ou anthropique.

La gouvernance des risques de catastrophe ne se limite pas seulement au niveau des autorités étatiques d’un gouvernement mais de toutes les couches de la population pour avoir ce qu’on appelle une gouvernance intégrée. Lors de la prise de décision, il faut prendre en compte le Partenariat Public Privé (PPP) et aussi les intérêts de la société civile. Par rapport au niveau de la vulnérabilité d’Haïti face aux risques de catastrophe, une stratégie de gouvernance intégrée aura un impact positif dans la construction de la résilience du pays. Ces cent dernières années, une centaine de catastrophes ont causé la mort à plus de 250 000 personnes, des pertes et dommages matériels énormes, notamment au niveau du logement, de l’agriculture et des infrastructures.

En termes de dispositif pour une meilleure gestion des risques de catastrophe en Haïti, la Direction Générale de la Protection Civile a publié récemment le plan national de gestion des risques de catastrophe. Cet outil est un grand pas pour le Système National de Gestion des Risques et des Désastres (SNGRD) et il va apporter une grande contribution dans le cadre de la gouvernance des risques dans le pays.

La prévention des risques de catastrophe en Haïti ne va pas se faire seulement avec les actions entreprises par les autorités étatiques mais aussi avec toutes les actions quotidiennes tout en évitant de s’exposer à des dangers. L’AGERCA vous invite à avoir un comportement responsable à l’égard des menaces notamment celles qui sont naturelles car elles sont beaucoup plus dévastatrices. On a besoin de la collaboration de tout le monde pour augmenter le niveau de résilience d’Haïti notamment les médias, les influenceurs et les leaders religieux pour partager les informations de sensibilisation contre les risques de catastrophe. Alors, agissons ensemble !

Le rôle des entreprises du secteur privé et de la société civile dans la lutte contre le changement climatique

Les entreprises ont un rôle important à jouer pour lutter contre le changement climatique vu que certaines de leurs activités ont une grande influence sur le réchauffement du climat. Le journal Britannique « The Guardian » a pointé du doigt dans un rapport 20 entreprises exploitant des combustibles fossiles qui seraient responsables d’environ 480 milliards de tonnes de CO2 depuis 1965. De ce fait, par rapport à l’impact du changement sur tous les secteurs, les entreprises ont intérêt, non seulement à limiter leur empreinte de carbone dans l’atmosphère mais aussi à aider les autres secteurs à poser des actions concrètes dans cette lutte.

En ce qui concerne le niveau de développement industriel d’Haïti, les émissions du dioxyde de carbone (CO2) paraient insignifiant par rapport aux grandes puissances mondiales. Selon la Banque Mondiale, Haïti a émis 0,27 tonnes de CO2 en 2014. Cette faible émission de CO2 ne veut pas dire que ce pays va être faiblement affecté par les conséquences des changements climatiques. Vu que les conséquences des changements climatiques sont mondiales, donc votre niveau d’impact dépend du niveau de votre vulnérabilité. Nous savons pertinemment qu’Haïti se classe en première ligne des pays les plus vulnérables de la région caribéenne. Par conséquent, les entreprises évoluant en Haïti ont aussi un rôle crucial dans la lutte contre les changements climatiques.

Quelques actions concrètes des entreprises pour lutter contre les changements climatiques :

Comme nous pouvons le constater le climat se dégrade de jour en jour suite à nos différentes actions. Donc, c’est le moment de poser des actions concrètes parce que l’inaction finira par coûter bien plus chère dans la reconstruction.

  1. Limiter les émissions de CO2 dans l’atmosphère en passant de l’énergie non-renouvelable à l’énergie renouvelable ;
  2. Réduire la quantité de déchets produits au sein de l’entreprise ;
  3. Mettre en place de projets de développement durable pour nous permettre de nous adapter aux changements climatiques ;
  4. Faire de la pression sur le gouvernement pour adopter des politiques publiques liées à la lutte contre les changements climatiques ;
  5. Sensibiliser son personnel sur les bonnes pratiques ;
  6. Mettre en place des projets de transition énergétique ;
  7. Entre autres.

Il n’y aura pas de planète terre B pour aller se réfugier au moment où les conséquences deviendraient désastreuses. Si ce n’est pas nous, c’est qui ? et si ce n’est pas maintenant c’est quand ? Donc, c’est le moment d’agir.

Note de la DGPC : Installation du Dr Gérard Jerry CHANDLER comme Directeur Général de la Protection Civile

Le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), M.Audain Fils BERNADEL, a procédé dans l’après-midi du vendredi 4 septembre à l’installation du Dr Gérard Jerry CHANDLER comme Directeur Général de la Protection Civile. Cette cérémonie s’est déroulée au Centre d’Opération d’Urgence Départemental de l’Ouest (COUD) à Torcelle, en présence notamment de differents coordonnateurs, d’employés de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) et de représentants du Système National de Gestion des Risques et Désastres ( SNGRD), ainsi que des membres de la famille, des proches et sympathisants du nouveau Directeur Général.

Dans ses Propos de circonstance, le Ministre BERNADEL s’est réjoui de l’opportunité qui lui est offerte de procéder à l’installation du premier Directeur Général de la Protection Civile. Il a salué également le charisme et le savoir faire du Dr CHANDLER, qui connait déjà bien le système et qui n’a jamais marchandé ses efforts pour obtenir de probants résultats. Le Titulaire du MICT a par ailleurs indiqué que la décision d’élever la Protection Civile au rang de Direction Générale, est une décision conséquente, mûrement réfléchie et portée par le Président de la République S.E.M Jovenel MOISE et le Premier Ministre Joseph JOUTHE. Aussi, il a invité le Dr CHANDLER à faire oeuvre qui vaille et continuer à se montrer à la hauteur des attentes du gouvernement et de donner à la Protection Civile haitienne ses lettres de noblesse.

Pour sa part, le Dr Gérard Jerry CHANDLER a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui ont contribué à faire de ce projet en gestation depuis de longues années, une réalité aujourd’hui. En ce sens, il a particulièrement remercié le Président de la République ainsi que le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales pour leur confiance renouvelée en sa personne, en le plaçant à la tête de la DGPC. Il a fait également part de son engagement et de ses dispositions à assumer pleinement ses nouvelles responsabilités et promet plus d’actions pour l’épanouissement de la Protection Civile et du Système National de Gestion des Risques et Désastres. Il a par ailleurs convié particulièrement ses collaborateurs directs et tout son personnel à avancer ensemble, afin de faire de la DGPC une structure modèle et respectée,
au regard même du concept mondial de la protection civile et travaillant au bénéfice de la population.

La Direction Générale de la Protection Civile, ci-devant Direction technique au sein du MICT depuis 1997, a été élevée au rang de Direction Générale par arrêté présidentiel en juin dernier. Alors direction technique, elle fut dirigée successivement par le Dr Yolène Surena, suivi de Mme Alta Jean Baptiste et de M.Jerry CHANDLER. Fraîchement nommé par arrêté présidentiel en date du 31 août 2020, le Dr Gérard J. CHANDLER est ainsi devenu le premier Directeur Général de la Protection Civile haitienne.

Fin.-

C’est quoi le changement climatique et quelles sont ses conséquences et les actions à entreprendre ?

Assurément, vous avez entendu parler du changement climatique, soit à la radio, la télé ou dans une conférence liée à la gestion des risques et des désastres. Le changement climatique est une thématique transversale, elle peut affecter tous les secteurs au niveau national et international. C’est pour cette raison que tout le monde a un rôle oceanà jouer, petit qu’il soit, pour lutter contre ce phénomène.

Définition du changement climatique

Selon la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) on entend par « changements climatiques » des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat observée au cours de périodes comparables.

Comment se manifeste le changement climatique ?

Dans le 5e rapport du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), ils ont conclu que le changement climatique est réel et les activités humaines en sont la cause principale. Pour bien comprendre la manifestation du changement climatique, il faut s’intéresser au phénomène de l’effet de serre. Ce dernier est un phénomène tout à fait naturel et il se manifeste ainsi :
Quand les rayons infrarouges de la lumière du soleil frappent la terre, il y a un réfléchissement de ce rayonnement vers le ciel. Alors, les gaz à effet de serre qui se trouve dans l’air retiennent une partie de ces rayons infrarouges qui se redirigent vers le ciel, ce qui contribue à la réchauffer. Ce phénomène est naturel et normal pour favoriser la vie sur terre. Les activités humaines comme la déforestation, la combustion des pétroles et du gaz pour ne citer que ceux-là, ont déréglé cette mécanique. Ces activités ont augmenté la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et réchauffent la terre à une vitesse incontrôlable.
Toutes nos actions quotidiennes ou presque émettent des gaz à effet de serre et les conséquences de ces actions sont très graves sur les conditions de vie sur la terre.

Conséquences du changement climatique

Tout le monde est concerné par le changement climatique et ses conséquences sont mondiales. Voici quelques conséquences liées à ce phénomène :

  1. L’affectation de la production agricole et alimentaire ;
  2. L’augmentation de la température avec des vagues de forte chaleur et de froid ;
  3. L’élévation du niveau des mers ;
  4. L’augmentation de la fréquence et l’intensité des phénomènes cyclonique et sécheresse ;
  5. La disparition de certaines espèces ;
  6. La fonte et le recul des glaciers ;
  7. L’acidification des mers ;
  8. L’augmentation de la concentration de gaz à effets de serre ;
  9. La disparition de certaines îles comme les îles Maldives de l’océan indien ;
  10. La submersion de certaines grandes villes côtières comme Miami ;
  11. L’augmentation des feux de forêt ;
  12. Entre autres.

Luttons ensemble contre le changement climatique

Dans le but d’observer sous la loupe ce phénomène pour faire des analyses techniques et approfondies, les Nations Unies ont créé en 1988 le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Il y a beaucoup d’initiatives mondiales pour lutter contre le changement climatique comme le sommet mondial sur le climat. En plus de tout ça, les initiatives personnelles peuvent avoir de grande contribution dans cette lutte combien importante pour l’avenir du monde. Voici quelques actions simples qui peuvent avoir une grande contribution dans cette lutte :

  1. Prioriser le co-voiturage ;
  2. Économiser l’électricité en évitant de laisser allumer sans utilisation les appareils électroniques ;
  3. Éviter ce qui est jetable ;
  4. Faire du recyclage ;
  5. Réduire la quantité de déchets produite à la maison et dans l’entreprise ;
  6. Éteindre le moteur de la voiture en cas de stationnement ;
  7. Effacer les données électroniques comme les courriels non désirables car les centres de stockage des données sont des grands pollueurs ;
  8. Entre autres.

Bulletin météo du 21 au 23 Août 2020 ☔⛅☁☔ + Information sur la tempête tropicale Laura

Une Onde Tropicale 🌀 localisée dans le canal de la Mona caractérise les conditions du temps des régions des Grandes Antilles aujourd’hui. Cette situation combinée avec les effets locaux pourrait accoucher quelques averses de pluies ☔🌧️ et des orages ⛈️🌩️ épars sur certains départements du pays au cours de la nuit.

Par ailleurs, la 13ème dépression tropicale de la saison s’est transformée ce matin en une Tempête tropicale nommée LAURA qui est localisée actuellement à 335 KM à l’Est des petites Antilles. Etant dans une trajectoire Ouest le Centre de la perturbation devrait côtoyer les côtes Nord d’Haïti d’ici Dimanche.

L’UHM suit attentivement le déplacement de la Tempête LAURA en vue d’alerter les instances concernées ainsi que la population toute entière de l’évolution de ce système.

Prévision pour Haïti

✅ Temps clément ce matin ;
✅ Ensoleillé 🌤️☀️, venteux 🌬️💨 au cours de la journée ;
✅ Développements nuageux ☁️🌥️ en fin d’après-midi et en soirée ;
✅ Tmax 🌡️ comprise entre 32 à 36 degrés Celsius ;
✅ Tmin 🌡️ comprise entre 21 à 26 degrés Celsius ;
✅ Quelques activités de pluies accompagnées des orages épars ⛈️⛈️ sont possibles sur le Nord-ouest, le Centre, l’Artibonite, l’Ouest, les Nippes, le Sud et la Grand-Anse en fin d’après-midi ou en soirée.

Tendance pour les deux prochains jours :

Samedi : Beau temps en journée avec une un début de dégradation en après-midi à l’approche de LAURA.

Dimanche : Des cellules convectives profondes et très puissantes des bandes périphériques de la Tempête Tropicale LAURA lors de sa montée au niveau de l’Atlantique Nord pourront occasionner des fortes pluies orageuses et des vents forts pouvant provoquer des inondations sévères et des conditions de grosses mers 🌊 sur toutes les régions Nord du pays en après- midi et en soirée.

PROC-19, à travers ses membres, continue la lutte contre la COVID-19 dans les communautés

Au cours du weekend du 7 au 9 août dernier, plusieurs activités ont eu lieu dans différentes commnunautés de la zone métropolitaine. Sensibilisation – Aspersion – Distribution de kits d’hygiène, alimentaires et masques sont entre autres les volets couverts par les agents de terrain du CPDED et de la DPC. La mobilisation a ciblé cette fois-ci beaucoup plus les Écoles – Églises – Commissariats – Hôpitaux – Marchés publics, tout ceci dans un objectif d’accompagner la levée de l’état d’urgence.

Les gens des communautés suivantes ont été les bénéficiaires directs de cette mobilisation : Cité Soleil, Canaan, l’Hôpital Fontaine et quelques autres zones avoisinantes.

Cette campagne, menée par AGERCA et financée par le PNUD, rentre de le cadre de sa lutte contre la propagation de la COVID-19 et continuera jusqu’à mi-octobre et touchera plusieurs milliers de personnes dans tous les dix (10) départements géographiques du pays.