Rapport de situation #2 – Inondations dans les départements des Nippes, du Nord et Nord-Est

Faits saillants

  • Le bilan provisoire actualisé fait état de 5 décès, 1 disparu et 2 581 ménages affectés dans 22 communes des départements du Nord-Ouest, Nord, Nord-Est et des Nippes ;
  • Les besoins les plus urgents sont des abris, des kits alimentaires et d’hygiène et l’eau potable ;
  • L’accès aux zones affectées reste très difficile en raison de l’état des routes et des infrastructures endommagées par les fortes précipitations ;
  • Plus de 1 900 personnes se sont réfugiés dans des abris provisoires au Cap-Haïtien et à Fort-Liberté.

Contexte

Ce mardi, des précipitations, de moindre intensité, ont continué à arroser les départements de la région Nord du pays mais elles devraient se dissiper dans les prochaines heures. Ces précipitations ont provoqué des crues soudaines dans les principaux cours d’eau des départements touchés, notamment dans le département du Nord les rivières Barre à Saint-Louis du Nord et Bas de Sainte-Anne à Anse-à-Foleur.

A Baradères (département des Nippes), les maisons inondées sont celles situées en bordure de la rivière qui traverse la ville. Aucune perte en vie humaine ou destruction de maisons n’a été enregistrée. Une grande partie des 153 ménages affectés par la crue de la rivière ont déjà regagné leur habitation.

Accès : Département du Nord-Ouest – Dans la ville de Port-de-Paix, l’accès à plusieurs quartiers reste extrêmement difficile en raison de la boue et des eaux stagnantes. L’axe routier Anse à Foleur qui traverse Saint-Louis du Nord est difficile d’accès, tout comme la route entre Port-de-Paix et Jean Rabel. Les difficultés de déplacement retardent les évaluations et les remontées d’informations et entraînent la suspension partielle des activités scolaires et commerciales.

Département du Nord – La route nationale (RN) 3 est relativement praticable, bien que certaines sections dans les zones montagneuses (Milot/Grand Rivière du Nord) soient difficiles en raison de la présence de mares boueuses. De même, l’accès au sud du Cap Haïtien est rendu difficile par la présence de nombreuses mares d’eau sur les routes.
Département du Nord-Est – Le pont qui relie la commune de Ferrier et la route Nationale 6 est endommagé.
Département des Nippes – Pas ou peu de problèmes d’accès ont été signalés, à l’exception de l’accès à l’eau potable dans les zones inondées de Baradères.

Bilan provisoire

Les dernières données partagées par les Coordinateurs départementaux (voir tableau des bilans ci-dessous), font état de quatre (4) décès et d’une (1) personne disparue, dans les départements du Nord-Ouest et du Nord-Est. Le nombre total de ménages affectés, encore provisoire, atteint 2 581 dans les 22 communes affectées. Les communes de Trou du Nord, Ouanaminthe, Caracole, Fort Liberté, Ferrier et Terrier Rouge sont les plus touchées par les inondations.

Actions entreprises

Les COUD du Nord, Nord-Est, Nord-Ouest et Nippes ont été activés et des réunions de coordination avec les partenaires ont été organisées dans les 4 départements. La protection civile du département du Nord-Est a mobilisé 68 brigadiers pour l’évaluation rapide des dégâts dans les communes affectées par les inondations. Les évaluations rapides des dommages et l’identification des besoins coordonnées par la Protection Civile ont été appuyées par les agences des Nations Unies et les ONG internationales présentes dans les quatre départements.

A Fort Liberté, les autorités locales ont activé l’abri provisoire de l’Ecole Nationale Roméo de Malfety pour accueillir 500 personnes. Dans la ville du Cap-Haïtien, 7 abris provisoires (Semi-Lycée Anacaona, Gymnase, Tabernacle, Saint-Martin, Hôtel Benoise, Lycée Toussaint Louverture et école nationale de Blue-Hills) ont été activés pour accueillir un total de 1 446 personnes, dont 480 femmes et 287 enfants. Le Programme alimentaire mondial a distribué 250 repas et les distributions se poursuivront dans les prochains jours. La Direction départementale de la santé a distribué 40 seaux avec robinets contenant des articles d’hygiène et l’ONG Plan International a distribué 50 matelas.

Recommandations

  • Poursuite des évaluations de l’impact sur les habitations, les infrastructures ainsi que dans le secteur de l’agriculture fortement affecté par les inondations ;
  • Déploiement d’équipes d’assainissement dans les communes fortement touchées ;
  • Curage des drains, particulièrement dans les communes de Ouanaminthe, Trou du Nord, Terrier Rouge, Fort-Liberté et Ferrier ;
  • Distributions d’urgence de nourriture, de kits d’hygiène et kits de nettoyage des maisons pour les familles sinistrées – Poursuite des activités de recherche et sauvetage des victimes et disparus dans les zones affectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.