AHF sensibilise la population capoise sur le VIH/SIDA, AGERCA l’a rejoint pour sensibiliser sur les menaces naturelles

Dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale du SIDA, L’Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités (AGERCA) a rejoint la AIDS Healthcare Foundation (AHF) dans sa mobilisation pour sensibiliser la population capoise contre le VIH/SIDA. Pour sa part, l’AGERCA a profité de cette occasion pour vulgariser les consignes de sûreté et de sécurité face aux aléas naturels auxquels cette ville exposée.

Le thème retenu pour cette année est le suivant : Mettre fin aux inégalités, mettre fin au SIDA, mettre fin aux pandémies

Chaque année, l’AHF commémore la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Cette année, elle a décentralisé cette activité en ciblant directement la population capoise.

Dans le cadre de cette mobilisation, les deux institutions ont prévu de réaliser les activités suivantes :

  1. Sensibiliser certaines écoles de la ville sur le VIH/SIDA et sur les menaces naturelles ;
  2. Afficher des banderoles dans les rues ;
  3. Sillonner la ville avec un Sound-truck pour diffuser des messages de sensibilisation sur le VIH/SIDA et les menaces naturelles ;
  4. Diffuser des messages de sensibilisation avec des pancartes ;
  5. Distribuer des préservatifs ;
  6. Entre autres.

A rappeler que tout le département du Nord est exposé à un risque énorme de tremblement de terre parce qu’il est traversé par la grande faille septentrionale. Par rapport à l’amplification des constructions anarchiques au niveau de cette ville, elle risque de subir une catastrophe tragique et même pire celle du 7 Mai 1842 qui a quasiment détruit la ville du Cap-Haïtien dans cette période.

En ce qui a trait à la pandémie VIH/SIDA, le pays compte plus de 100.000 personnes infectées. Selon les Nations Unies, le VIH est considéré comme un problème majeur de santé publique dans le monde car il a causé la mort à environ 33 millions de personnes jusqu’à présent.

Selon les Nations Unies, les facteurs ci-dessous peuvent vous exposer à un niveau élevé pour contracter le VIH :

  • la pénétration anale ou vaginale non protégée ;
  • la présence d’une autre infection sexuellement transmissible (IST) – syphilis, herpès, chlamydiose, gonorrhée ou vaginose bactérienne par exemple ;
  • le partage d’aiguilles, de seringues, d’autres matériels d’injection ou de solutions contaminées lors de l’injection de drogues ;
  • les injections, les transfusions sanguines à risque, les greffes de tissus, les actes médicaux qui amènent à couper ou percer la peau dans des conditions non stériles ; et
  • les piqûres d’aiguille accidentelles, notamment chez les agents de santé.

Quelques conseils préventifs contre le VIH :

  • Utilisation du préservatif masculin ou féminin lors des rapports sexuels
  • Dépistage et conseil pour le VIH et les IST
  • Circoncision médicale volontaire de l’homme
  • Entre autres,

La AHF a réitéré son thème de l’année dernière ; « SIDA, l’autre pandémie » pour rappeler à toutes et à tous que même en période de pandémie de Covid-19, on ne doit pas baisser les bras dans la lutte pour l’éradication du VIH/SIDA dans le monde. La responsabilité de la protection de votre santé contre ces pandémies est entre vos mains. Restons ferme et solidaire pour éradiquer le VIH.

L’AGERCA, pour sa part, renouvelle son engagement de continuer à sensibiliser la population contre les menaces naturelles à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.