La Société du Rhum Barbancourt, une entreprise écologiquement responsable face au changement climatique

Présentation

La Société du Rhum Barbancourt, créée en 1862 par Dupré Barbancourt, est l’une des plus vieilles entreprises en Haïti. À rappeler que cette entreprise est membre de l’AGERCA (Alliance pour la Gestion des Risques et la Continuité des Activités) qui est une alliance qui regroupe plusieurs entreprises du secteur privée dans l’objectif principal de renforcer la Gestion des Risques de Désastre en Haïti. Cette année, la Société du Rhum Barbancourt (SRB) compte ses 159 ans d’existence depuis qu’elle produit des rhums dotés d’une diversité d’arômes à la fois subtiles et nobles pour mettre en valeur la production nationale d’Haïti.

Cette année, la Société du Rhum Barbancourt a gagné trois médailles à la San Francisco World Spirits Compétition dont la Médaille d’Or pour son Rhum Trois Etoiles. A noter que ce n’est pas pour la première fois que cette entreprise gagne des prix. Ces médailles s’ajoutent à la quarantaine de médailles déjà à l’actif de cette entreprise depuis 1862.

Le changement climatique et le domaine de l’agriculture

Cette entreprise exploite de la canne-à-sucre produite par des agriculteurs locaux pour transformer en Rhum. Donc, l’agriculture est un secteur important pour favoriser et continuer avec la production de cette entreprise.

Dans un rapport publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), les changements climatiques constituent une menace croissante sur les secteurs de l’agriculture. Par conséquent, des millions de personnes à faible revenu qui vivent continuellement au dépend de l’agriculture, seront alors menacées par la faim et la pauvreté.

Les changements suivants ont des impacts négatifs dans la production des denrées agricoles :

  1. Augmentation de la fréquence des périodes sèches et des sécheresses ;
  2. Changements dans les régimes de précipitations ;
  3. Intensification des événements météorologiques extrêmes comme des ouragans plus violents ;
  4. Hausse des températures ;
  5. Entre autres.

Implication de la SRB pour lutter contre le changement climatique

Pour lutter contre le changement climatique toutes les petites actions comptent. En cumulant ces dernières, on peut avoir des résultats incroyables. Par exemple, une entreprise qui décide de sensibiliser son personnel à utiliser des matériels réutilisables au sein de l’entreprise et même chez lui est une action qui peut avoir des impacts positifs à différents niveaux au sein et en dehors de l’entreprise.

Dans le cas de la SRB, pour alimenter en énergie sa distillerie, elle utilise comme d’habitude de l’essence qui fait partie des énergies fossiles. Ces dernières contribuent à 75% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. D’après un rapport du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), la production de combustibles fossiles doit diminuer de 6% par an pour limiter le réchauffement de la planète. Dans cet objectif, la Société du Rhum Barbancourt a décidé de réutiliser la bagasse, qui est le résidu de la canne-à-sucre, pour produire de l’électricité pour la distillerie. Cette décision a permis aux dirigeants de cette entreprise de réduire leur consommation d’essence et d’émission de gaz carbonique de 50% pour le bien-être de l’environnement.

Appel à l’action contre le changement climatique

Il faut savoir que les conséquences du changement climatique sont transversales et mondiales. L’AGERCA vous invite à lire ici un article sur le rôle des entreprises du secteur privé et de la société civile dans la lutte contre le changement climatique.

La Société du Rhum Barbancourt (SRB) a montré un exemple d’action qui peut avoir une grande contribution dans cette noble lutte pour sauver la planète contre les impacts désastreux du changement climatique. Donc, dépendamment de votre secteur d’activités, vous pouvez identifier et regarder quelle action que vous pouvez poser qui pourrait contribuer dans la lutte contre le changement climatique. Tout le monde a un rôle à jouer pour assurer la protection des générations futures. Alors passons à l’action !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.