Protection Civile : Les intempéries de ces derniers jours ont fait trois décès et des centaines de sinistrés

Les pluies intenses, qui se sont abattues depuis au moins trois jours sur la région Nord d’Haïti, ont occasionné trois décès et des dégâts importants dans plusieurs départements. La direction générale de la Protection Civile présente ses sympathies et réitère son soutien aux victimes de ces intempéries et à leurs familles.

Le phénomène pluvieux, provoqué par le passage d’un système frontal sur le pays, a affecté quatre des dix départements géographiques du pays. Des crues et débordements de rivière ont été enregistrés dans le Centre, le Nord, le Nord-Est et le Nord-Ouest, et plusieurs communes sont touchées par des inondations.

Une personne a été tuée à Jean-Rabel et 149 maisons inondées. Deux morts ont été recensées dans la commune de Bois de Lance (Nord) et trois (3) autres personnes sont portées disparues dans le département. Plus de 1270 maisons ont été inondées dans les communes de Terrier-Rouge, Caracol et Trou-du-Nord (Nord-Est).

Les fortes averses ont affecté plusieurs rues principales de la ville du Cap-Haïtien et les quartiers de Blue-Hills, Haut du Cap, Petite- Anse, Charrier, Zo-Vincent, Cité du peuple, Fort Saint Michel, Bas-Champin ont été inondés.

Des interventions mobilisant les volontaires de la Protection Civile ont permis de mettre en abri 137 familles à Terrier-Rouge et Caracol, dans le Nord-Est et un abri qui a été activé au Cap-Haïtien héberge environ 85 personnes. Les directions départementales de la Protection Civile ont activité partiellement leurs centres d’opérations d’urgence.

Les épisodes de pluie se poursuivent et menacent de s’étendre au reste du pays demain mardi, selon le bulletin quotidien de l’Unité hydrométéorologique (UHM).

La direction générale de la Protection Civile salue l’engagement des structures départementales, communales et les institutions partenaires dans les efforts de secours et de première réponse au bénéfice des communautés affectées. Elle continue d’accompagner les populations vulnérables et rappelle aux habitantes et habitants des zones à risques d’inondation, d’éboulement et de glissement de terrain qu’ils doivent rester prudents et respecter les consignes de sécurité habituelles en cas de fortes pluies.

Source : Direction Générale de la Protection Civile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.