Le rôle des entreprises du secteur privé et de la société civile dans la lutte contre le changement climatique

Les entreprises ont un rôle important à jouer pour lutter contre le changement climatique vu que certaines de leurs activités ont une grande influence sur le réchauffement du climat. Le journal Britannique « The Guardian » a pointé du doigt dans un rapport 20 entreprises exploitant des combustibles fossiles qui seraient responsables d’environ 480 milliards de tonnes de CO2 depuis 1965. De ce fait, par rapport à l’impact du changement sur tous les secteurs, les entreprises ont intérêt, non seulement à limiter leur empreinte de carbone dans l’atmosphère mais aussi à aider les autres secteurs à poser des actions concrètes dans cette lutte.

En ce qui concerne le niveau de développement industriel d’Haïti, les émissions du dioxyde de carbone (CO2) paraient insignifiant par rapport aux grandes puissances mondiales. Selon la Banque Mondiale, Haïti a émis 0,27 tonnes de CO2 en 2014. Cette faible émission de CO2 ne veut pas dire que ce pays va être faiblement affecté par les conséquences des changements climatiques. Vu que les conséquences des changements climatiques sont mondiales, donc votre niveau d’impact dépend du niveau de votre vulnérabilité. Nous savons pertinemment qu’Haïti se classe en première ligne des pays les plus vulnérables de la région caribéenne. Par conséquent, les entreprises évoluant en Haïti ont aussi un rôle crucial dans la lutte contre les changements climatiques.

Quelques actions concrètes des entreprises pour lutter contre les changements climatiques :

Comme nous pouvons le constater le climat se dégrade de jour en jour suite à nos différentes actions. Donc, c’est le moment de poser des actions concrètes parce que l’inaction finira par coûter bien plus chère dans la reconstruction.

  1. Limiter les émissions de CO2 dans l’atmosphère en passant de l’énergie non-renouvelable à l’énergie renouvelable ;
  2. Réduire la quantité de déchets produits au sein de l’entreprise ;
  3. Mettre en place de projets de développement durable pour nous permettre de nous adapter aux changements climatiques ;
  4. Faire de la pression sur le gouvernement pour adopter des politiques publiques liées à la lutte contre les changements climatiques ;
  5. Sensibiliser son personnel sur les bonnes pratiques ;
  6. Mettre en place des projets de transition énergétique ;
  7. Entre autres.

Il n’y aura pas de planète terre B pour aller se réfugier au moment où les conséquences deviendraient désastreuses. Si ce n’est pas nous, c’est qui ? et si ce n’est pas maintenant c’est quand ? Donc, c’est le moment d’agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.